Historique

 
Plus de 25 ans et toujours très actif...
 


L'Association TROP-PEACE  est née en mars 1990, trois mois après la tuerie de Polytechnique à Montréal, le 6 décembre 1989. Elle fonctionne depuis bientôt seize ans, mais, comme un enfant, ses premiers pas furent hésitants. Elle a réalisé tout de suite l'importance de se faire encadrer pour assurer sa stabilité, sa détermination et ses réalisations futures.


L'association a tout de suite tendu la main à "L'Ami des Jeunes", les Clubs Optimistes du Québec et de l'Est de l'Ontario. L'association sait que ces Clubs Optimistes travaillent auprès des jeunes depuis plus de 80 ans. Ses premiers pas devinrent de moins en moins chancelants lorsque TOUPAIX a réussi à s'adjoindre des partenaires précieux comme les Chevaliers de Colomb du Québec et la Centrale des Syndicats du Québec, la C.S.Q.

La mission de TROP-PEACE, est indispensable pour améliorer le climat de notre société dans laquelle nos jeunes sont parfois confrontés. La mission de TOUPAIX se veut une campagne de RÉFLEXION sur la NON-VIOLENCE et l'importance du mot RESPECT qui sonne comme le mot PAIX. C'est là, le plus précieux service à rendre à nos jeunes. Nous traversons une période de mutation où partout dans le monde, beaucoup trop de jeunes sont de plus en plus violents et délinquants. Comme si c'était leur seul espoir de survie.

Des sociologues et les médias ciblent un peu trop facilement les gouvernements, les  policiers et agents de la paix, les  enseignants, les parents et condamnent les jeunes.

TROP-PEACE est plutôt portée à juger l'influence douteuse de la société de consommation et surtout des comportements violents suggérés par certains films, jeux vidéo, émissions de télé et finalement l'Internet.

Il s'agit d'une ambition presque irréaliste de rejoindre tous nos jeunes afin de les faire réfléchir sur le sujet, certains parents et la majorité des enseignants le font. Mais de tout temps, il a fallu répéter plus d'une fois un message avant d'être complètement compris.

C'est pourquoi, TROP-PEACE doit continuer de grandir afin de se rendre un jour à l'âge adulte. Elle aura besoin d'être aidée financièrement et moralement par tous ceux qui forment la société.

Lorsque vous devenez  membres individuels ou collectifs de TROP-PEACE, les fonds reçus permettent de continuer la mission de RESPECT et de NON-VIOLENCE que TROP-PEACE s'est donnée depuis plus de 25 ans déjà.

Il est temps, plus que jamais, que ces années d'activités de TROP-PEACE, permettent aux jeunes de nos 3,500 écoles du Québec et de l'Est de l'Ontario, de croire en des jours meilleurs, où la peur, l'insécurité, la violence n'auront plus une place de choix.

Que le RESPECT et la NON-VIOLENCE deviennent des VALEURS SÛRES.